Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 janvier 2018 5 05 /01 /janvier /2018 20:47

C’est un sujet plutôt original que traite là Pierre Brocchi et il faut reconnaître qu’il le traite avec maestria. Une jeune femme, Alizée,

a recueilli les dernières paroles de sa mère mourante. Des propos sibyllins qui provoquent chez la jeune femme des interrogations sur son passé. Qu’a bien voulu dire sa mère sur son lit de mort ? Pour le savoir, Alizée va devoir se plonger dans son enfance où elle pressent la présence d’un lourd secret de famille. Des Alpes-Maritimes à l’Ecosse, elle conduit le lecteur sur les traces de sa mère et de son père, ce géniteur qu’elle n’a jamais connu et qui aurait disparu dans la nature sans laisser de traces. Elle ne dispose que de journaux intimes que sa mère a tenus et dans lesquels elle puise les indices qui vont la conduire dans un itinéraire sans retour avec, comme étapes et points de repère, les « églises à répit ». Un chemin de croix semé de sang sur lequel elle pense concrétiser les dernières maternelles ou ce qu’elle a interprété comme telles. J’ai apprécié l’évocation de l’Ecosse dont l’atmosphère singulière renforce le côté mystérieux de l’intrigue. Parallèlement à la quête d’Alizée et à son expédition, une équipe de policiers enquête sur un tueur en série qui s’attaque à des prêtres. Avec un sens aigu du suspense, Pierre Brocchi nous entraîne dans une intrigue savamment construite et bien écrite qui tient le lecteur en haleine jusqu’au bout. A lire absolument.

Aucun répit, Editions Lucien Souny, collection Plumes noires, janvier 2018, 263 pages, 7 € 50.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Issn 2267-0947

  • : Le blog de ma fabrique de polars
  • : J'écris et je publie des polars, ou des thrillers, selon les préférences. Ce blog est destiné à les présenter, à évoquer mon activité d'écriture et à publier mes coups de coeur.
  • Contact

Recherche