Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 février 2018 1 12 /02 /février /2018 14:36

Quand on interrompt la lecture d’un roman pour vaquer à des impératifs de la vie quotidienne et qu’on n’a qu’une idée en tête, retrouver très vite ce livre, c’est qu’il est passionnant. C’est le cas de l’excellent polar de Malik Agagna qui nous entraîne sans temps mort entre l’Alsace et la Lituanie, en passant par la Côte d’Azur, au fil d’une intrigue complexe mais parfaitement huilée où le suspense est présent de bout en bout. Deux récits sont mis en parallèle : une enquête menée de nos jours à propos des morts suspectes de plusieurs sexagénaires anciens camarades au sein du parti communiste des années 80 et, précisément, le récit de leur amitié de militants invités régulièrement à accomplir des séjours de l’autre côté du Rideau de fer et plus particulièrement en Lituanie. Il semble qu’on ait affaire à un règlement de compte lié au communisme d’avant la chute du mur. C’est du moins ce que pensent les policiers. On suit le parcours de personnages attachants que Malik Agagna sait présenter dans toute leur complexité, leurs contradictions, leurs combats intérieurs et qui animent cette histoire en lui donnant tout son sel. On s’attache autant à leur histoire personnelle qu’au récit d’ensemble dont le dénouement est surprenant. C’est un roman policier mais pas que… C’est aussi un intéressant rappel de ce qu’étaient ces années de guerre froide pendant lesquelles le communisme était encore une belle utopie pour ses militants.

Un premier polar à découvrir absolument.

Du passé faisons table rase, de Malik Agagna, éditions Lajouanie, décembre 2017, 297 pages, 19 euros.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Issn 2267-0947

  • : Le blog de ma fabrique de polars
  • : J'écris et je publie des polars, ou des thrillers, selon les préférences. Ce blog est destiné à les présenter, à évoquer mon activité d'écriture et à publier mes coups de coeur.
  • Contact

Recherche