Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 mars 2018 6 10 /03 /mars /2018 06:16

David Coulon nous livre là un roman écrit à la première personne dans un style original, nerveux, avec une succession de phrases brèves, parfois uninominales, un texte scandé qui donne le rythme qu’exigeait cette histoire.

Un soir qu’il rentre chez lui avec un taux d’alcoolémie supérieur à la norme, un homme emprunte une petite route sur laquelle sa destinée va croiser celle d’une femme qui semble fuir quelque chose de terrible. Alors qu’il s’est arrêté pour satisfaire un besoin naturel, cette femme surgie de nulle part tente de lui voler sa voiture. Il s’y oppose et la situation dégénère. Elle dégénère à tel point que ce père de famille au chômage va entreprendre une véritable descente aux enfers qui le conduira vers un dénouement qui dépasse l’entendement.

L’écriture de David Coulon, évoquée plus haut, sert à merveille le rythme effréné de la terrifiante mécanique qui broie cet homme perdu, sur fond de chômage, de misère sociale et d’intolérance, dans une banlieue dortoir de Rouen.

D’entrée de jeu, j’ai été happé par cette histoire hors normes qui a fait de cette lecture une de celles qu’on supporte mal de voir interrompues par les nécessités de la vie quotidienne et qu’on a hâte de reprendre là où on l’avait laissée tant le suspense est fort et va crescendo.

Un page turner à découvrir de toute urgence.

Je serai le dernier homme, de David Coulon, éditions Lajouanie, mars 2018, 293 pages, 18 €.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Issn 2267-0947

  • : Le blog de ma fabrique de polars
  • : J'écris et je publie des polars, ou des thrillers, selon les préférences. Ce blog est destiné à les présenter, à évoquer mon activité d'écriture et à publier mes coups de coeur.
  • Contact

Recherche