Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 août 2021 2 24 /08 /août /2021 09:25

Quel plaisir de retrouver le trio magique que forment Léanne, Elodie et Vanessa, les trois personnages fétiches de Pierre Pouchairet !

 Dans « Le pont du Diable », elles font encore feu de tout bois. Trois jeunes femmes attachantes dont la personnalité séduit le lecteur en même temps qu’elles entretiennent le suspense au fil d’une enquête passionnante. Cette fois, il est question de réfugiés afghans qu’on retrouve morts dans un camion frigorifique quelque part en Bretagne. Toutefois, un enfant a réussi à s’échapper et à survivre au massacre. Car il s’agit bien d’assassinats. Qui est derrière cette horreur ? L’enfant rescapé cache à n’en pas douter des choses. La commandant Léanne Valori parviendra-t-elle à faire la lumière sur cette affaire ? Pierre Pouchairet met au service de son talent de romancier son expérience personnelle puisque, en qualité d’officier de police attaché à l’ambassade de France à Kaboul, il a baroudé en Afghanistan. Au vu de la situation actuelle, on constate que certains de ses propos sont prémonitoires. Les suspects se succèdent au rythme des fausses pistes. 418 pages de plaisir, un polar qui, au-delà d’un suspense haletant, met une nouvelle fois en valeur cette Bretagne à laquelle l’auteur est tellement attaché. Une lecture qui m’a permis, par ailleurs, de ne pas voir le temps passer au cours de mon hospitalisation. J’attends le prochain opus avec impatience.

Le pont du Diable, de Pierre Pouchairet, éditions du Palémon, juin 2021, 418 pages, 10 €.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Issn 2267-0947

  • : Le blog de ma fabrique de polars
  • : J'écris et je publie des polars, ou des thrillers, selon les préférences. Ce blog est destiné à les présenter, à évoquer mon activité d'écriture et à publier mes coups de coeur.
  • Contact

Recherche