Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 novembre 2021 4 04 /11 /novembre /2021 21:19

Un de mes collègues, après avoir lu "Un charmant petit village", a porté sur ce roman ce jugement flatteur : " C'est du Simenon". 

Comme Maigret, Payardelle ne porte jamais d'arme. Comme le héros de Simenon, il mène des enquêtes en général complexes, voire compliquées mais suffisamment paisibles pour lui éviter de "défourailler" à tout va. Et, pourtant, dans "Trier les morts", il se met en danger, il frôle même la mort. Les conséquences de cette péripétie ont eu une importance déterminante pour le décor de l'enquête suivante, celle qui pourrait paraître en 2022. J'ai eu l'audace de faire courir des risques à Payardelle mais, qu'on se rassure : je ne caresse pas encore l'idée de lui réserver un sort funeste à l'image de ce qu'a fait Henning Mankell de son héros, Wallander.

"Trier les morts", c'est l'histoire d'une traque, le récit de la poursuite d'un homme insaisissable, un modeleur de génie qui réalise ses créations en résine à partir d'ossements humains et les écoule sur les marchés artisanaux. Mais quelle ne sera pas la surprise pour les enquêteurs, Payardelle en tête, de découvrir que, derrière ce personnage qu'on tient pour un pervers et pour un coupable idéal, se cache un prédateur encore plus redoutable.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Issn 2267-0947

  • : Le blog de ma fabrique de polars
  • : J'écris et je publie des polars, ou des thrillers, selon les préférences. Ce blog est destiné à les présenter, à évoquer mon activité d'écriture et à publier mes coups de coeur.
  • Contact

Recherche