Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 décembre 2021 3 15 /12 /décembre /2021 13:43

J’ai retrouvé avec un immense plaisir la fine équipe des Brestoises magnifiquement campées par Pierre Pouchairet qui, grâce à leurs enquêtes, m’a rendu addict à sa littérature policière. Un univers très sympa, dont les personnages ont un professionnalisme qui est à l’image de leur créateur mais aussi une fantaisie qui rend cette série très plaisante. Ce nouvel opus a ce charme supplémentaire de s’inscrire dans un contexte que je connais bien, celui des salons du polar que nous hantons tous les deux. Un autre acteur donne à cette histoire une saveur particulière : il s’agit du fameux prix du Quai des Orfèvres, dont Pierre Pouchairet a été l’un des lauréats. Le point de départ est simple : un sérial killer a décidé de tuer les lauréats de ce prix, sans doute par jalousie pour ne pas avoir été lui-même primé. La suite est plus compliquée pour les enquêteurs qui vont devoir affronter le monde très fermé des hackers. C’est une histoire qu’on dévore avec un immense plaisir. J’ai particulièrement apprécié, en plus du suspense et de la fluidité de l’écriture, les clins d’œil à un cercle que je connais bien et dans lequel, sous d’habiles pseudonymes, j’ai néanmoins reconnu des gens que je croise régulièrement. J’ai beaucoup aimé aussi l’autodérision dont était capable l’auteur de « Mortels trafics » qui connaîtra bientôt la consécration au cinéma. Un grand bravo pour ce nouvel opus qui devrait ravir les amateurs de bons polars dans lesquels l’action, l’humour et le suspense se sont donné rendez-vous.

Du sang sur le Quai, de Pierre Pouchairet, éditions Palémon, octobre 2021, 324 pages, 10 €.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Issn 2267-0947

  • : Le blog de ma fabrique de polars
  • : J'écris et je publie des polars, ou des thrillers, selon les préférences. Ce blog est destiné à les présenter, à évoquer mon activité d'écriture et à publier mes coups de coeur.
  • Contact

Recherche