Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 février 2015 1 16 /02 /février /2015 10:11

meme-cornemuse.pngDésopilant, cocasse, burlesque, drolatique, je pourrais épuiser le paradigme sans avoir réussi à rendre compte du talent avec lequel Nadine Monfils nous entraîne sur les pas de Mémé Cornemuse et de sa inénarrable famille. Un roman picaresque, une farce burlesque, un road-movie déjanté, qui retracent les vacances de la famille Destrooper sur la côte de la mer du Nord. Côté belge, ce qui, grâce à l’humour incomparable de nos amis d’Outre-Quiévrain, ajoute une saveur supplémentaire à cette histoire déjantée qui est un concentré de Frédéric Dard, Arlette Aguillon et Tim Cockey. Des personnages hors normes, embarqués dans une histoire délirante, sans temps morts, une histoire dans laquelle l’intrigue devient presque secondaire tant on tire un plaisir jubilatoire à suivre les personnages dans leur délire. Avec ça, des répliques qui valent celles d’Audiard, des scènes imagées à mourir de rire. J’avais adoré « La vieille qui voulait tuer le bon dieu » mais là, je dois dire que j’ai été littéralement « scotché » par le talent de Nadine Monfils. Un pur régal que je recommande à toutes celles et à tous ceux qui veulent connaître le plaisir d’un bon défoulement lacrymal comme je n’en avais pas connu depuis longtemps. Du grand art. A consommer sans modération.

Les vacances d’un serial killer, de Nadine Monfils, Pocket, juin 2012, 252 pages.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Issn 2267-0947

  • : Le blog de ma fabrique de polars
  • : J'écris et je publie des polars, ou des thrillers, selon les préférences. Ce blog est destiné à les présenter, à évoquer mon activité d'écriture et à publier mes coups de coeur.
  • Contact

Recherche